3 Questions à M. AGBO Komitse Edoh, Chef Division Appui au Developpement des Programmes EAA TOGO

L’Agence Intergouvernementale Panafricaine Eau et Assainissement pour l’Afrique célèbre ses 25 ans. Initialement connu sous le nom CREPA, EAA organise, en marge du jubilé d’argent, la 3ème édition du Forum de Haut Niveau pour l’Eau et l’Assainissement pour tous en Afrique. Ce Forum se tiendra  du 21 au 23 novembre prochain à Abidjan en Côte d’Ivoire.

Félix TAGBA : Que peut-on retenir des 25 ans d’EAA ?

M. AGBO Komitse Edoh : EAA est partie d’une douzaine de pays pour atteindre actuellement 32 pays sur le continent africain et si tout va bien d’ici  la fin de 2013, ce chiffre serait porté à environ 33 pays. C’est une extension sur le continent pour couvrir tous les pays en matière d’accès aux projets d’eau et d’assainissement.  EAA et ses 25 ans, c’est aussi un bilan de 70 milliards injectés dans le secteur de l’eau et de l’assainissement sur le continent africain, favorisant ainsi l’accès à l’eau d’environ 10 millions d’Africains.

EAA 25 ans, c’est aussi le développement d’une trentaine de technologies dont l’approche ECOSAN et d’autres approches pour l’éducation et la sensibilisation comme le FAST, l’ATPC etc.…

EAA 25 ans, c’est aussi la transformation de l’ancien CREPA http://www.wsafrica.org/fr/notre-histoire  à la suite des réformes institutionnelles en la nouvelle agence EAA.

F.T. : En marge de la célébration des 25 ans, EAA organise le Forum de Haut Niveau pour l’Eau et l’Assainissement. Quelles sont les innovations de cette  3e  édition du Forum de Haut Niveau pour l’Eau et l’Assainissement ?

M. AGBO : Première innovation c’est la présence des chefs d’Etats. Cette année on veut inviter tous les chefs des Etats membres d’EAA en un haut panel qui aura lieu au cours du Forum.

Deuxième innovation, c’est la mise en avant de la coopération Sud-Sud ; actuellement les pays émergents sur le plan international, économiquement, se trouvent en Asie, en Afrique du Sud ; pour faire développer l’accès à l’eau potable et à l’assainissement en Afrique.

F.T. : Le Togo particulièrement participe à cette 3ème édition, quels sont les avantages de ce forum pour le Togo ?

M. AGBO : Les opérateurs, des acteurs, des investisseurs du Sud développé seront là et il faut que les acteurs du Togo s’y préparent et voyagent sur Abidjan avec des projets concrets et à négocier avec ces acteurs là en vue de signer des accords de partenariat et faire venir dans notre pays des investissements visant à développer le secteur de l’eau et de l’assainissement et aussi l’habitat social.

Crédit Photo: Felix Tagba

Crédit Photo: Felix Tagba

The following two tabs change content below.
felixtagba
Jeune journaliste multimédia et Wash-Water Sanitation and Health-Journaliste togolais, je me suis toujours poser cette question : Comment briser nos frontières pour mieux informer ? Eh bien je crois que j’ai trouvé la bonne formule. Faire partie d’une communauté dynamique de blogueurs et mettre en forme son goût du partage, ses expériences, sa créativité, sa perspicacité et son envie d’apprendre des autres.

Une réflexion au sujet de « 3 Questions à M. AGBO Komitse Edoh, Chef Division Appui au Developpement des Programmes EAA TOGO »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *