LES MÉDIAS S’ENGAGENT POUR LES OBJECTIFS DU DÉVELOPPEMENT DURABLE

photo de famille SIMED

photo de famille SIMED

  Des journalistes venus du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, du Mali et du Togo se sont joints à leurs confrères du Niger pour un Symposium International des Médias pour le Développement Durable (SIMED) post 2015, tenu au palais des congrès de Niamey (Niger) du 03 au 05 mai. Le SIMED a vu aussi la participation des partenaires et des acteurs du développement durable. Initié par le Réseau Nigérien des Journalistes pour l’Education et le Développement (RENJED) et le Réseau des Journalistes pour l’Eau, l’Hygiène et l’Assainissement du Niger (REJEA), ce symposium a pour objectif d’amener les médias à s’engager dans l’accompagnement des États africains pour la réalisation de l’agenda post 2015. Les sessions et débats ont essentiellement tourné autour du thème «Contribution des médias dans la mise en œuvre des politiques nationales : réduire les inégalités pour la fourniture inclusive et équitable des services sociaux de base du Programme de Développement Durable Post 2015 ».

Pourquoi les médias s’engagent-ils pour les Objectifs du Développement Durable (ODD) ?

Les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) arrivent à échéance le 31 décembre prochain. Mais on note une faible implication des médias, surtout africains, quant à la sensibilisation des acteurs pour une plus grande participation aux échéances prévues. C’est pour combler ce vide que des journalistes ont pris des engagements pour la mise en œuvre effective des ODD.

Les engagements

  1. S’impliquer véritablement dans la mise en œuvre des ODD ;
  2. Informer, éduquer et sensibiliser les différentes populations pour l’atteinte des ODD ;
  3. Se spécialiser dans les dix-sept (17) domaines d’intervention des ODD ;
  4. Promouvoir les ODD à travers les différents canaux médiatiques ;
  5. Suivre et évaluer la mise en œuvre des ODD dans tous les pays ;
  6. Concevoir, réaliser et diffuser des programmes et contenus adaptés aux réalités locales ;
  7. Travailler en synergie avec tous les acteurs de la mise en œuvre des ODD.
  8. Créer des plateformes des journalistes aux plans national et régional pour une meilleure mise en œuvre des ODD

Recommandations

Pour arriver à cette finalité, les journalistes recommandent aux différents Etats, de

  • Faire des medias des véritables acteurs de mise en œuvre des ODD ;
  • Favoriser l’accès libre et équitable à l’information ;
  • impliquer tous les médias dans la communication officielle en matière de développement durable (ODD) ;
  • Octroyer des bourses et des voyages d’études aux journalistes ;
  • Poursuivre le renforcement de capacité des journalistes dans le cadre de la mise en œuvre des ODD ;
  • Créer un fonds d’appui aux différentes productions journalistiques dans la mise en œuvre des ODD ;
  • Récompenser les meilleures productions journalistiques en matière d’ODD ;
  • Institutionnaliser le SIMED

Félix TAGBA

The following two tabs change content below.
felixtagba
Jeune journaliste multimédia et Wash-Water Sanitation and Health-Journaliste togolais, je me suis toujours poser cette question : Comment briser nos frontières pour mieux informer ? Eh bien je crois que j’ai trouvé la bonne formule. Faire partie d’une communauté dynamique de blogueurs et mettre en forme son goût du partage, ses expériences, sa créativité, sa perspicacité et son envie d’apprendre des autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *